Dispositif « Petites villes de demain » : Montfort-le-Gesnois se porte candidate

Montfort-le-Gesnois candidate au dispositif « Petites villes de demain » pour redynamiser la commune.

Lors du Conseil Municipal du 03 novembre dernier, les élus ont approuvé à l’unanimité la demande de M le Maire de candidater au dispositif « Petites villes de demain ».

La crise du covid-19, le stress généré, le réchauffement climatique avec ses villes étouffantes en période de canicule, mais encore la nécessité des circuits courts, met de plus en plus en lumière l’intérêt que peuvent comporter les petites villes de la campagne comme la nôtre par rapport aux grandes. Le ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités doit retenir 1000 villes (de – de 20 000 habitants) en France dans le programme « Petites villes de demain ». Ce dispositif est une véritable boîte à outils qui permet aux communes retenues de bénéficier d’un soutien spécifique de l’État et de ses partenaires pour leurs projets de revitalisation sur la période 2020-2026. Le lancement de Petites villes de demain intervient au moment où notre pays connaît une crise sanitaire et économique sans précédent. Pour y faire face, l’État a décidé d’engager un plan de relance de 100 Mds €, dont une partie importante des crédits est territorialisée.

Les communes retenues « Petites villes de demain » pourront donc bénéficier immédiatement des crédits de la relance pour le financement de leurs projets. Les communes doivent exercer des fonctions de centralité sur leur bassin de vie et présenter des signes de vulnérabilité.

Anthony TRIFAUT, Maire de Montfort-le-Gesnois, travaille depuis un mois sur la candidature de la commune avec les différents services de l’État pour essayer de décrocher cette nomination. « Ce dispositif permettrait à notre commune de bénéficier d’aides importantes en matière d’ingénierie, d’accompagnement et de financement pour notre projet de revitalisation. Ce dispositif permettrait encore d’améliorer les conditions de vie des Montgesnois vers des trajectoires dynamiques. » indique Anthony TRIFAUT

Notre commune doit s’adapter aux nouveaux modes de vie de la population, notamment en intégrant les mutations engendrées par la crise liée à la pandémie du covid-19, mais également agir sur différents leviers pour se réinventer et reconquérir habitants et acteurs socio-économiques. Dans ce contexte de crise, notre souhait d’élus locaux serait de co-construire la commune de demain avec les différents acteurs de notre territoire en étant accompagné dans la réflexion et la mise en œuvre opérationnelle de nos projets de revitalisation de notre commune.

Anthony TRIFAUT a ainsi présenté la candidature de la commune en s’appuyant sur une double ambition à savoir d’une part améliorer les conditions de vie des habitants, puis d’autre part conforter le rôle moteur de notre commune dans le développement du territoire.

Pour assurer cette revitalisation, nous nous reposerons sur 5 axes structurants en cours de réflexion :
• Axe 1 : de la réhabilitation à la restructuration, vers une offre attractive du logement dans notre commune rurale
• Axe 2 : favoriser un développement économique et commercial équilibré
• Axe 3 : développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions avec les autres communes du territoire communautaire mais aussi de notre bassin de vie
• Axe 4 : mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine
• Axe 5 : fournir l’accès aux équipements et services publics

Notre candidature a été retenue par M le Préfet de la Sarthe et doit maintenir faire l’objet d’une validation au niveau du Préfet de Région. Une réponse est attendue pour la fin de l’année.

Plus d’informations sur le site internet recensant les informations de l’ANCT : https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/petites-villes-….

Vous pourrez également visionner cette vidéo résumant ce dispositif : https://youtu.be/-yze8QLoKCc

 

mattis dictum eget Curabitur accumsan ut ut in id Lorem ipsum