Je pars en voyage... quels documents dois-je avoir ?

Je pars en voyage… quels documents dois-je avoir ?

En la qualité de Français, vous pouvez circuler et séjourner dans la zone de l’Espace Économique Européen ou en Suisse. Avant votre départ, pensez à effectuer certaines démarches.

Dans le cas où le voyage serait à l’étranger (hors EEE et hors Suisse), vous devez prendre certaines précautions. Assurez-vous de détenir le document d’identité nécessaire et un visa s’il est exigé. Renseignez-vous sur les éventuelles démarches administratives une fois dans le pays.

S’informer sur le pays

Avant d’envisager un voyage à l’étranger, renseignez-vous sur le pays et notamment sur :

  • sa situation sécuritaire (certaines destinations sont en effet fortement déconseillées pour votre sécurité) ;
  • ses transports ;
  • ses conditions sanitaires.

 La rubrique Conseils aux voyageurs – fiches pays du site du ministère des affaires étrangères vous permet :

  • de faciliter la préparation de votre voyage ;
  • et de vous informer sur les spécificités et les risques du ou des pays où vous comptez séjourner.

Pensez à vérifier les conditions d’annulation de votre voyage, car la situation sécuritaire peut changer entre votre réservation et la date de votre départ.

Conserver les documents d’identité

Avant votre départ, pensez à photocopier vos documents d’identité. Vous pouvez conserver les photocopies chez vous ou les confier à des proches.

Ces copies vous seront utiles en cas de perte ou de vol de vos papiers à l’étranger.

Vous pourrez également télécharger ces pièces à tout moment, et faciliter la preuve de votre identité.

S’inscrire sur Ariane

Pensez à vous inscrire sur Ariane. En cas de voyage à l’étranger, ce service du ministère des affaires étrangères vous permet de vous signaler gratuitement et facilement.

Une fois votre compte Ariane créé :

  • vous recevrez des recommandations de sécurité à l’adresse mail que vous avez indiquée (si la situation dans le pays le justifie) ;
  • vous serez contacté en cas de problème grave (catastrophe naturelle…) dans le pays ;
  • si nécessaire, la personne contact que vous avez désignée pourra être prévenue.

Assistance, garantie et assurance pendant le voyage

Vérifiez que vous disposez d’une assistance (aux personnes, automobile), d’une garantie (annulation voyage, accident et maladie, protection juridique) et d’une assurance responsabilité civile.

Formalités sur place

Suivant le pays membre de l’EEE dans lequel vous vous rendez, vous devrez éventuellement signaler votre présence sur son territoire avant un certain délai.

Dans certains pays, le non-respect de cette obligation peut être passible de sanctions.

Si vous êtes hébergé à l’hôtel, au camping ou en auberge, vous pouvez être amené à remplir un formulaire spécial. Sur la base de vos déclarations, l’hôtel, le camping ou l’auberge se chargera de signaler votre présence aux autorités.

Avant tout départ, renseignez-vous à l’ambassade ou au consulat concerné en France pour savoir si une telle formalité est imposée aux voyageurs.

Si vous voyagez à l’étranger avec vos enfants mineurs, préoccupez-vous également :

  • de leur document d’identité : carte nationale d’identité (CNI) ou passeport individuel (qui peut être obtenu pour tout mineur, même un bébé) ;
  • du visa s’il est nécessaire ;
  • et des documents qui peuvent vous être demandés si vous voyagez seul avec eux. Certains pays demandent notamment de fournir un justificatif du lien de parenté ou un courrier (non-délivré en mairie) prouvant que l’autre parent autorise le voyage de l’enfant.

Si l’enfant voyage avec ses parents, il devra être muni, selon le pays de destination, d’une carte d’identité ou d’un passeport et parfois d’un visa. Vérifiez les documents exigés par le pays de destination en consultant les fiches pays du ministère des affaires étrangères.

Si l’enfant voyage seul ou avec une autre personne (autre que le responsable légal), il aura besoin notamment d’une autorisation de sortie de territoire.

Renseignez-vous aussi sur les documents exigés par le pays de destination lorsque vos enfants voyagent seuls ou sont accompagnés (par exemple, pour un voyage au Maroc, une autorisation des parents est nécessaire et leur signature doit être légalisée).

Dans certains pays, les voyageurs doivent à leur arrivée ou peu après remplir un formulaire (comme par exemple en Russie).

Renseignez-vous, avant de partir, sur les formalités imposées dans le pays durant votre séjour. Où s’adresser ?

Restrictions d’entrée et de séjour

Dans certains cas exceptionnels, l’État membre d’accueil peut vous refuser l’entrée pour des motifs de :

  • ordre public
  • sécurité publique
  • de santé publique

Votre droit de séjour peut être également remis en cause, sous certaines conditions, si vous devenez une charge déraisonnable pour le système d’assistance sociale du pays d’accueil.

A retenir :

Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité de la carte nationale d’identité est passée de 10 à 15 ans pour les personnes majeures (plus de 18 ans). 

L’allongement de cinq ans pour les cartes d’identité concerne :

  • les nouvelles cartes d’identité sécurisées (cartes plastifiées) délivrées à partir du 1er janvier 2014 à des personnes majeures.
  • les cartes d’identité sécurisées délivrées (cartes plastifiées) entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 à des personnes majeures.  

ATTENTION : Cette prolongation ne s’applique pas aux cartes nationales d’identité sécurisée pour les personnes mineures. Elles seront valables 10 ans lors de la délivrance. Inutile de vous déplacer dans votre mairie. 

Si votre carte d’identité a été délivrée entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la prolongation de 5 ans de la validité de votre carte est automatique. Elle ne nécessite aucune démarche particulière. La date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.

Pour les cartes en apparence périmées mais dont la validité est prolongée de 5 ans, les autorités des pays suivants ont officiellement confirmé qu’elles l’acceptaient comme document de voyage :

En cliquant sur chaque pays, vous téléchargerez la fiche d’information traduite correspondante.

Les autorités des pays suivants n’ont pas officiellement transmis leur position quant à leur acceptation de la carte nationale d’identité en apparence périmée mais dont la validité est prolongée de 5 ans comme document de voyage :

Pays de l’Union européenne :

Espace Schengen :

D’autres pays ou États :

Les autorités des pays suivants ne reconnaissent pas la carte nationale d’identité en apparence périmée mais dont la validité est prolongée de 5 ans comme document de voyage :

Aenean tempus dapibus non ante. dolor. mi, commodo