La commune

Histoire locale

Histoire et patrimoine de la commune

L’histoire de Montfort le Gesnois débute aux bords de l’Huisne où un premier foyer de peuplement néolithique a été découvert au début du XXème siècle. Mais c’est avec la conquête romaine qu’un premier village, le Vicus de Genida, voit réellement le jour. De cette période, il ne semble rester qu’une arche sur le bien nommé « Pont Romain », seul passage guéable qui jouera un rôle stratégique jusqu’à la révolution française.

A partir des Xème et XIème siècles, le territoire actuel de la commune voit la création de nombreux fiefs : celui de Saussay, de la Montrolière, du Genneau, celui du Prieuré fondé par Agnès de Gesnes, femme du seigneur de Pont de Gennes, et le fief des Piliers.
C’est avec le premier seigneur Hugues de Gesnes, que Montfort, déjà coiffé d’une forteresse, apparaît. Au mariage de sa fille aînée Lucie avec Rotrou, les deux seigneuries sont rattachées.

Ensuite vient l’époque des Croisades. Montfort le Gesnois conserve un souvenir de ces grandes expéditions dans son cimetière Saint André qui renferme une tombe bien particulière, la « Tombe du Croisé » qui alimente de nombreuses légendes, mais en réalité, personne ne sait qui y est réellement enterré.

Bienvenue à Montfort Le Gesnois > Histoire localeCette période et les suivantes profondément marquées par le pouvoir de l’Eglise catholique a laissé de nombreuses traces sur la commune : l’Eglise Saint-Gilles qui date du XIème siècle et la chapelle de Saussay, construite vers la même époque dans le plus pur style roman, entourée de son cimetière, dont il reste une croix , l’Aumônerie, la Chapelle des Hospices, construite à partir du XIIIème siècle, l’Hospice (au XVIIIème siècle).

Erigée en marquisat au XVIIeme siècle, la séparation de Montfort Le Rotrou et de Pont de Gesnes sera de nouveau effective avec la révolution de 1789 qui créa les départements, communes et cantons.

Bienvenue à Montfort Le Gesnois > Histoire localeAu XIXeme siècle (1820), l’ancienne forteresse féodale fait place au « château actuel ». Cet édifice néo-classique est de nouveau remanié à la fin du second Empire, agrandi et doté de hauts combles. Le parc paysager est redessiné en 1860 par Varé et comprend une orangeraie.

Pendant la guerre de 1870, de violents combats se déroulèrent dans la région et notamment aux alentours de la commune comme en témoigne la Croix des Fusiliers Marins sur la route de Connerré.

Enfin, c’est le 1er Janvier 1986 sous l’impulsion d’une loi favorisant les regroupements de communes, et la volonté des 2 maires de l’époque M. Richard et M.Ory que fut célébrée la réunification de Montfort le Rotrou et de Pont de Gesnes. La nouvelle commune ainsi créée prit le nom de Montfort le Gesnois, ces habitants s’appelant désormais les Montgesnois et Montgesnoises.

Autres curiosités de la commune :

  • Les lavoirs (au pont romain et avenue de la gare).
  • Les ruines du moulin sur l’Huisne détruit par un incendie au tout début du XXème siècle
  • La fontaine (Grande Rue)
  • Les 110 marches (Grande rue) maisons du XVème siècle
  • L’Atelier (maison médiévale à colombage)
  • L’église Notre-Dame du XIXème siècle.
Bienvenue à Montfort Le Gesnois > Histoire localeBienvenue à Montfort Le Gesnois > Histoire localeBienvenue à Montfort Le Gesnois > Histoire locale