La commune

Pont Romain de Pont-de-Gennes

Pont-de-Gennes, a une origine floue qui remonte bien loin dans le temps. Il faudra attendre l’an 692 pour que son nom soit mentionné dans l’histoire.

Sa situation privilégiée en bordure de l’Huisne et près d’un lieu seul passage guéable dut favoriser l’installation d’habitations bien avant cette date. Pont-de-Gennes a vraisemblablement pris une allure de bourgade durant l’époque GALLO-ROMAINE.  (de -52 av JC  à l’an 486 après JC période où les gaulois furent administrés par les romains). La paix romaine dura environ trois siècles. La Gaule profite des connaissances et des progrès techniques des romains. Des villes apparaissent le long des rivières.

Le pont de pierre jeté au dessus de l’Huisne qui existe encore à ce jour, doit dater de la même époque, tout du moins pour certaines de ses arches.

Le pont romain repose sur sept arches en plein-cintre, dont quatre au moins sont d’époque récente (1900), et sur six autres plus petites en ogive, aux extrémités. En amont   les piles sont toutes garnies d’un éperon. En aval, deux de ces piles sont également garnies d’un éperon et une autre est soutenue par un contrefort carré. Ce pont en pierre en dos d’âne et garni de parapets sur lesquels on franchit l’Huisne, a donné son nom à la paroisse (PONS JUGENAE)

Il a été démoli et reconstruit à diverses reprises dans l’histoire à cause de nombreuses guerres et invasions et de sa position stratégique, comme rare endroit où l’on puisse faire traverser l’Huisne à une troupe. Passage par le pont romain à cause du passage par le gué de voie romaine le Mans-Chartres. Même la voix royale numéro 23 tracée en 1772 pour relier Nantes à Paris par Le Mans, traversait l’Huisne à Pont-de-Gennes et le roi Charles VI au cours d’un voyage  séjourna à Pont-de-Gennes le 22 ou 23 juillet 1392 avant d’arriver au Mans. Il reçut l’hospitalité au prieuré de religieuses près de l’église paroissiale.

Vers la fin octobre 1417, les anglais envahirent Pont-de-Gennes.

En 1420 après que Ambroise de LORE jeune écuyer de 22 ans, qui fera face à l’ennemi fut fait prisonnier les anglais reprirent la bataille. Le 3 mars 1420  le château de Montfort fut détruit par les flammes. Au début de 1421 le Duc de Clarence à la tête de 6 à 7000 hommes va mettre le siège devant Angers en passant par Lucé après avoir franchi l’Huisne (pont romain) avec ses troupes.

En 1652 le PONT ROMAIN fut rompu pour empêcher les troupes du Duc de Beaufort de franchir l’Huisne pendant la Fronde.

C’est à partir de Pont-de-Gennes que l’Huisne fut rendu flottable en 1747 par le duc de Chevreuse jusqu’à son embouchure dans la Sarthe pour le transport de ses bois. Ce flottage se maintient jusqu’en 1767 et la place qu’occupa alors le pont romain de Pont-de-Gennes se trouve encore à l’endroit appelé « la marine » de nos jours.

Avant le Duc de Chevreuse, plusieurs autres projets pour rendre l’Huisne navigable avaient été étudiés en 1533 – 1551 – 1636. Ces projets furent vite abandonnés devant l’ampleur des dépenses à envisager.

Le moulin du bourg, seigneurial reconstruit en 1885 et servant à acheminer de l’eau dans le parc du château était un des plus importants du département. Il fut ravagé par un incendie dans la nuit du 4 au 5 Avril 1914, il ne fut jamais remis en activité et fait entièrement parti du cadre du Pont Romain ainsi qu’un lavoir  construit en 1852 au pied du pont Romain et restauré en 1988.

Un aménagement baignade fut créé en 1943 en aval du Pont Romain en faisant disparaître les magnifiques roseaux et fut au fil du temps l’objet de nombreux aménagements.

Avec le développement de la mécanique automobile, le pont Romain considéré étant très étroit et ne permettant pas le croisement de deux véhicules, l’installation de feux tricolores  a été décidée par le Conseil Général dans sa séance du 14 avril 1962. Les feux ont été réglés  pour le passage d’un attelage. Cette situation a été régularisée depuis  à la suite de la disparition des attelages.

 

YVETTE BULOUP

Adjointe au Maire en charge de la Communication et culture

BIBLIOGRAPHIE :

Informations et cartes collection  Monsieur GOISEDIEU – informations  Sylvie Lemercier-Perche Sarthois
Livre  Histoire de Pont-de-Gennes Montfort le Rotrou et Saussay  (avant 1789) de Mr J.P. DEBUISSER.
Sed eget luctus tristique leo vel,