Vie quotidienne

Civisme : règles de bon voisinage et respect de la voie publique

Nuisances sonores

Tout type de bruit (domestique, lié à une activité professionnelle, culturelle, sportive, de loisirs…) ne doit porter atteinte à la tranquillité du voisinage, de jour comme de nuit. Un aboiement continu, une mobylette qui pétarade, les hurlements répétés d’un enfant… sont autant de nuisances sonores à proscrire systématiquement.

Bruits de chantier
Ils sont autorisés entre 7h et 20h du lundi au samedi (sauf dimanches et jours fériés) sauf en cas d’intervention urgente ou occasionnelle.

Appareils bruyants, outils de bricolage ou de jardinage
Ils sont autorisés

  • du lundi au vendredi de 8h30 à 19h30
  • les samedis de 9h à 19h
  • les dimanches et jours fériés de 10h à 16h les dimanches

Tapage nocturne
Entre 22h et 7h du matin : les bruits ou tapage injurieux ou nocturnes troublant la tranquillité d’autrui sont punis de l’amende prévue pour les contraventions de 3e classe. Code pénal : R 623-2.

Télécharger l’arrêté préfectoral de la Sarthe en vigueur : Arrêté préfectoral – bruits

Règles de jardinage

Jardiner sans brûler
Tout brûlage est strictement interdit : Les déchets concernés sont ceux produits par les ménages, issus de la taille des haies et d’arbustes, d’élagages, de débroussaillement. Ils ne doivent pas être brûlés mais valorisés par compostage ou transportés en déchèterie. Tout brûlage de divers matériaux pour récupération de cuivre ou autre destinés à la revente est également interdit.

Planter sans dépasser
La plantation d’une haie de séparation entre deux propriétés doit respecter les consignes suivantes :

  • une distance minimale de 0,50 m de la ligne séparatrice pour les arbustes ne dépassant pas 2 mètres.
  • une distance minimale de 2 m de la ligne séparatrice pour les arbustes destinés à dépasser 2 mètres.

La distance se mesure à partir du milieu du tronc ; la hauteur se mesure à partir du sol. En présence d’un mur :

  • mur mitoyen, la distance est mesurée à partir du milieu du mur.
  • mur appartenant au voisin, distance à partir de la face du mur qui donne chez vous.
  • mur vous appartenant, distance à partir de la face du mur orienté vers le voisin.

Toutes plantations ne respectant pas ces distances, peuvent être soumises à une demande d’élagage ou d’arrachage de la part de votre voisin. Celui-ci n’a pas le droit de couper lui-même les branches qui dépassent. Mais, il a le droit absolu d’exiger qu’elles soient coupées au niveau de la limite séparatrice.

Plantations le long de voies publiques
L’entretien est à la charge du propriétaire riverain, dont la responsabilité est engagée en cas d’accident.

Nos amis les animaux

Déjections canines
Les propriétaires de chiens sont tenus de ramasser les déjections que leurs animaux pourraient laisser sur les trottoirs et lieux publics.

Nuisances sonores
Il est interdit de jour comme de nuit, de laisser crier ou gémir, de façon répétée ou prolongée, un ou des animaux dans un logement, un local commercial, sur un balcon, dans une cour ou un jardin, un enclos attenant ou non à une habitation, susceptibles par leur comportement, de porter atteinte à la tranquillité publique.

Respecter les lieux publics

Abandonner des déchets
Il est interdit d’effectuer d’abandonner, de déposer ou de jeter des détritus, sur tout ou partie de la voie publique, bancs, trottoirs. Jeter un papier au sol, vider le cendrier de sa voiture dans le caniveau ou abandonner des déchets sur un banc public est rigoureusement interdit.

Dépôts anarchiques d’ordures ménagères et non-respect des jours et horaires : Nous constatons au quotidien qu’un grand nombre de poubelles se trouvent sur la voie publique en dehors des jours et horaires fixés par le règlement de collectes des déchets ménagers.

Nous vous rappelons que les contrevenants peuvent être verbalisés (amende de 35€ puis 150€ en cas de récidive par les agents assermentés).

Limitation de vitesse et stationnement des véhicules

Le non-respect des limitations de vitesse trop souvent constaté dans notre commune, nous impose de rappeler à la prudence et au respect de l’ensemble des utilisateurs de la voie publique. Les zones 30 ou zones partagées (écoles, rue du Haras, Grande rue….) mais aussi les zones à forte densité de circulation (rue Basse, route de Lombron, route de Connerré, route de Fâtines, route de St-Corneille etc…) sont des zones qui demande une attention particulière en conséquence du flux et des personnes dites vulnérables.

Au niveau de ces zones nous constatons quotidiennement le stationnement des véhicules sur les parties réservées aux piétons, sur les espaces verts mais aussi des vitesses excessives.

Le stationnement sur la voie publique de caravanes et camping-car est soumis à plusieurs réglementations (art. R. 111-37 du Code de l’urbanisme). Le stationnement de ces véhicules est soumis aux articles R.417-9 à R.417-13 du Code de la route concernant le stationnement dangereux ou gênant. Ainsi, le stationnement ininterrompu en un même point de la voie publique pendant une durée excédant sept jours, ou une durée inférieure fixée par l’autorité investie du pouvoir de police, est considéré comme abusif et donc non autorisé.

Il en est de même pour les véhicules en voie d’épavisation (sans couverture d’assurance et en défaut de contrôle technique). Un certain nombre de cas signalés puis constatés ont fait l’objet d’un courrier recommandé adressé aux propriétaires afin que ceux-ci procèdent à l’enlèvement du véhicule. Nous insistons donc sur le fait que tout contrevenant se trouvera face à une mesure de demande de mise en fourrière et devra en conséquence en assumer la charge financière.

Que faire en cas de litige ?

Essayer d’abord un arrangement à l’amiable : exposer calmement à votre voisin les perturbations qu’il occasionne. S’il n’y a pas de résultat, envoyez une lettre recommandée avec mise en demeure. Puis, passé un certain délai, saisissez un médiateur, les forces de l’Ordre ou le Tribunal d’Instance selon les cas.
La présence d’un avocat n’est pas nécessaire.

leo Phasellus commodo Aenean pulvinar elementum Praesent adipiscing risus. Nullam ultricies