C.C.A.S

C.C.A.S qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce qu’un C.C.A.S au sein d’une municipalité ?

Évolution des C.C.A.S

Les C.C.A.S découlent aujourd’hui d’un long processus d’organisation de l’aide sociale en France. Pour bien comprendre, rappelons qu’avant la Révolution française, l’église catholique prend seule en charge toutes les actions en faveur des pauvres.

La Déclaration des droits de l’homme fait apparaître le principe de l’assistance comme “un devoir de l’état et un droit pour le citoyen. Cette idée fut principalement initiée par la pensée des philosophes des lumières. Ainsi, en 1796, les bureaux de bienfaisance ont été créés et se sont progressivement étendus à l’ensemble du territoire.

Ces établissements ont évolué en bureaux d’aide sociale jusqu’en 1986, date de la loi de décentralisationCette loi a transféré une partie des compétences de l’état vers les collectivités territoriales (régions, départements, communes). L’action sociale et médico-sociale est alors placée sous la responsabilité des départements et c’est ainsi que sont nés les C.D.A.S (Départemental) et les C.C.A.S (Communal).

Ainsi, les centres départementaux sont chargés de la gestion de l’aide sociale légale (RSA, APA…) et de coordonner l’action sociale sur leur territoire.

Les centres communaux sont davantage conçus pour veiller à la bonne accessibilité des aides sociales en général et pour prendre des initiatives au niveau local afin de lutter contre l’exclusion et soutenir les populations les plus fragiles. Sur ce point, sa compétence se limite donc au seul territoire de la commune.

Le C.C.A.S est un établissement administratif public organisé de la façon suivante :

  • Un président : Le maire de la commune
  • Un conseil d’administration : Celui-ci est formé à parité d’élus locaux (conseillers municipaux) et de personnes nommées par le maire, compétentes dans le domaine de l’action sociale

Le conseil d’administration décide des orientations et des choix de la politique sociale locale. Le financement du C.C.A.S est assuré en grande partie par la commune.

Sur votre commune

L’année 2020 a été une année particulièrement difficile tant au niveau économique qu’au niveau social.

Avec la pandémie liée au Covid-19, le centre communal d’action sociale a souhaité maintenir le lien social en mettant en place une cellule d’écoute et de solidarité avec ses administrés, offrant ainsi la possibilité aux plus fragiles de bénéficier d’une écoute ou le portage de denrées alimentaires lors du confinement.

Le centre communal d’action sociale permet aussi aux plus vulnérables de s’inscrire sur le registre canicule afin que les membres et les bénévoles du C.C.A.S puissent garder le contact avec eux durant la période estivale.

Habituellement organisé le 1er week-end d’octobre, le traditionnel banquet des ainés permet à nos seniors de se retrouver ensemble le temps d’un repas animé offert par le C.C.A.S. Malheureusement, au vu de la crise sanitaire et afin de limiter la propagation du virus ; il a été décidé pour la sécurité de tous d’annuler le banquet des ainés. Pour compenser, un bon d’achat de 10 € a été remis à toutes les personnes de 70 ans et plus. Nous espérons vivement retrouver nos ainés l’année prochaine !

ante. odio Phasellus ut dapibus amet,